La Bank Of Afrika (BOA) réaffecte 40 milliards de Francs CFA en faveur du secteur agricole au Togo

Le gouvernement togolais poursuit ses initiatives pour booster le financement du secteur agricole. Les responsables des ministères en charge de l’agriculture et des finances ont rencontré la semaine dernière les DG des organismes de crédit. Cette réunion visait essentiellement à identifier les moyens et voies afin d’élargir substantiellement leur concours au secteur agricole (pilier de l’économie togolaise), et en accroître ainsi le financement bancaire. En effet, le secteur ne bénéficie que de 3 % des crédits bancaires. Un vrai paradoxe ! Cette année, le but principal de la campagne est de mobiliser plus de 62 milliards de Francs CFA, avec le concours des partenaires bancaires. Pour Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat togolais, il y a un effort qui est fait par les établissements bancaires, quoiqu’il ‘demeure insuffisant par rapport aux énormes besoins du secteur agricole’. Selon ce dernier, les organismes de crédit vont, dans les jours à venir, financer beaucoup plus le secteur de l’agriculture.
La Bank Of Afrika a réaffecté 40 millions de Francs CFA de ressources de prêts afin d’aider la République togolaise à acheter, pour la prochaine campagne agricole, des intrants (à savoir les engrais, les amendements (éléments améliorant les propriétés chimiques et physiques comme la chaux, la tourbe ou encore le sable), les produits phytosanitaires, etc.) et améliorer ainsi la sécurité alimentaire dans le sillage du nouveau coronavirus, la pandémie du siècle.

     La Bank Of Afrika va monter à 12 milliards de Francs CFA ses crédits au secteur agricole en 2020

A travers sa collaboration avec le ‘Mécanisme incitatif de financement agricole’ (MIFA), la Bank Of Afrika (forte d’une longue expérience, référence majeure du secteur bancaire et appuyée par un groupe Panafricain en plein essor) veut augmenter ses niveaux de financement au secteur de l’agriculture.
Pour cette année 2020, la multinationale veut porter ses crédits à 12 milliards de Francs CFA, particulièrement dans la mécanisation. Il est important de rappeler que la BOA est présente dans 20 pays africains. Une aide annoncée, en augmentation de plus de 52 % par rapport à l’exercice 2019, où les montants alloués s’élèvent à 10. 9 milliards de Francs CFA. C’est en début de mois de septembre que l’annonce de l’augmentation a été faite. Il est important de souligner que le secteur de l’agriculture du Togo souffre d’une pénurie de crédit, parce que considéré comme à haut risque, à cause essentiellement du manque de structuration des acteurs. Pour le ‘Mécanisme incitatif de financement agricole’, il s’agit principalement d’appuyer techniquement les acteurs du secteur dans la présentation et la constitution de leur dossier.