Les présidents du Burkina Faso et du Togo sont attristés par le décès du Premier ministre ivoirien

Le gouvernement ivoirien a annoncé le décès du chef de gouvernement Amadou Gon Coulibaly, le 2 juillet dernier, une information qui ont suscité des réactions de plusieurs chefs d’État comme les présidents du Togo et du Burkina Faso.

Les chefs d’État ont réagi à l’annonce de décés

 

Le Chef de gouvernement ivoirien a succombé à son malaise cardiaque qui a eu lieu le 2 juillet en plein Conseil des ministres. Réagissant à cette nouvelle, Roch Marc Kaboré, le président du Burkina Faso et Faure Essozimna Gnassingbé, le président du Togo, n’ont pas hésité d’exprimer leur grande tristesse, après la disparition du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly.
L’annonce du décès du chef d’État ivoirien a suscité les réactions dans les Etats africains. En effet, la disparition du Premier ministre ivoirien, a créé la stupéfaction et l’émoi de plusieurs pays en Afrique. Sur le réseau social, Twitter, Faure Essazimna Gnassingbé a regretté le décès d’un ami du Togo et un homme d’État exceptionnel, Amadou Gon Coulibaly.

En outre, depuis la capitale burkinabé, Ouagadougou, Roch Marc Kaboré a affirmé sa tristesse suite à l’annonce du décés du chef de gouvernement du Côte d’Ivoire, en s’inclinant devant la mémoire de Amadou Gon Coulibaly. Le Président du Burkina Faso affirme ses sincères condoléances ainsi que celles des citoyens burkinabé à son ami et frère Alassane Ouattara, à la famille politique de Gon Coulibaly, à la famille du défunt et tout le peuple ivoirien.

Les derniers moments de Amadou Gon Coulibaly

Tout juste revenu de France, le 2 juillet dernier, le chef de gouvernement ivoirien a été accueilli par Alassane Ouattara ainsi que les différents membres du gouvernement ivoirien au niveau de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny.
Soufrant de plusieurs problèmes cardiaques, le Lion comme on le surnommé au sein du RHDP, à succombé 6 jours plus tard, à un malaise cardiaque durant le Conseil des ministres.
Ayant 61 ans, Amadou Gon Coulibaly a pu occuper plusieurs hautes fonctions au sein de l’État ivoirien durant ces 30 dernières années auprès de son mentor politique, Alassane Ouattara.