Togo News : le “PND rénové”

La République togolaise, sous l’effet de la crise sanitaire et économique qui a bousculé ses prévisions de développement, semble avoir relooké son PND 2019-2023 et décliné ses nouvelles ambitions via la nouvelle feuille de route stratégique 2020-2026. Ainsi, le nouveau texte annonce des investissements cumulés de 3 200 à 4 800 milliards de Francs CFA à l’horizon 2026, afin de soutenir une prévision de croissance de 12 % d’ici 2025.
Selon le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, dans le meilleur scénario, l’économie pourrait même progresser de 12. 9 % en 2026. Il est important de rappeler que le plan national de développement tablait sur une croissance économique devant se situer à 9. 5 % par an (en moyenne) pour atteindre en 2023, 11. 8 %.
Afin de parvenir à ses objectifs, le gouvernement togolais, Victoire Dogbé en tête, compte ainsi relever cinq défis majeurs. Il s’agit essentiellement de la numérisation ainsi que la modernisation de l’économie et de l’administration pour améliorer la productivité des acteurs publics et privés, et améliorer l’efficacité de l’action publique. Il est important de souligner que le renforcement du positionnement de la République togolaise comme un hub logistique (une massification en un point donné permet une économie financière et de temps) est un objectif fondamental des 5 prochaines années de gouvernance au Togo.
La République togolaise espère ainsi réaliser autant d’investissements. Elle table aussi sur l’augmentation de la mobilisation des ressources fiscales. L’OTR continue d’explorer des niches pour, entre autres, élargir l’assiette fiscale.

      PND : le cap sur 13 % de croissance, 650 000 emplois directs à l’horizon 2022

Un déficit commercial agricole réduit de 79 %, 60 % des produits agricoles transformés localement, top 10 dans le DB (Doing Business), 82 % de taux de bancarisation, 2 millions d’emplois, dont 650 directs, 13 % de croissance à l’horizon 2022.
Le PND porte ses ambitions : transformer l’économie togolaise, pour une croissance inclusive, résiliente, durable, forte, créatrice d’emplois et induisant l’amélioration du bien-être social. Sur le volet social du Plan National de Développement, le pays compte améliorer ‘le niveau de développement humain, grâce essentiellement à un meilleur accès aux services sociaux de base.
“Pour la réussite de ce plan, il est primordial que l’ensemble de la société s’approprie ce PND et qu’il devienne notre pacte social”, a ajouté Sani Yaya, l’actuel ministre des Finances du Togo.