Togo : un soutien réaffirmé de la France et de la BAD aux projets de développement

La nouvelle ambassadrice de la France à la République togolaise, Caballero Jocelyne, et le président de la Banque Africaine de Développement (BAD : institution financière multinationale de développement), Akinwumi Adesina, ont réaffirmé ce mercredi matin, l’engagement de leurs organismes respectifs, à œuvrer aux côtés du pays de Faure Gnassingbé pour son développement. C’était lors d’une réunion tenue ce mercredi 21 octobre 2020 entre Jocelyne Caballero (la diplomate française), Akinwumi Adesina et la Première ministre, madame Dogbé Victoire.
Il est important de rappeler que la Banque Africaine de Développement est un partenaire important de la République togolaise pour la mise de divers programmes et projets, particulièrement le PAEIJ-SP (Projet d’Appui à l’Insertion et à l’Employabilité des Jeunes dans les Secteurs Porteurs). L’organisme qui a déjà apporté son aide au pays dans le cadre de la riposte contre le nouveau coronavirus, pandémie du siècle, s’est engagé à poursuivre dans ce sens avec un ajustement (harmonie) de son prog au regard des priorités du gouvernement. “La République togolaise est un pays qui compte beaucoup pour la BAD. Je suis porteur d’un message de monsieur “akinwumi Adesina” (le PDG de la Banque Africaine de Développement) à Dogbé Victoire qui vient d’être promue Premier ministre”, déclare le représentant de la Banque Africaine de Développement.
Pour la nouvelle ambassadrice de la France à la République togolaise : “Le Togo et la France maintiennent des relations privilégiées sous-tendues par plusieurs liens humains.
L’Hexagone est très, très engagé aux côtés de la République togolaise pour la mise en place de son PND. L’Hexagone peut accompagner particulièrement les priorités sociales du Gouvernement de Faure Gnassingbé”.

         Covid-19 : la Banque Africaine de Développement approuve un appui financier pour le Togo

Le président de BAD, Akinwumi Adesina, avait annoncé en septembre dernier un prog d’appui financier à des pays de la ‘Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest’, dont la République togolaise, pour les aider à mieux riposter contre la pandémie mondiale de coronavirus.
En conséquence, la Banque Africaine de Développement vient d’approuver un décaissement d’appui financier de 22 milliards de Francs CFA au Togo. Selon le PDG de la banque, le FAD (Fonds Africain de Développement) se chargera d’octroyer cet appui budgétaire à la République togolaise. Un don de 8 millions d’euros et un prêt de 12 millions d’euros, auxquels s’ajouteront 13 millions d’euros de prêt du FAt-Pilier 1, un dispositif de financement développé par la Banque Africaine de Développement et destiné aux pays en transition.